Anonymous s’est largement investi dans la lutte contre Daesh depuis les attentats du 13 novembre. Pratiquement un mois après les évènements, ils ont dévoilé leur nouvelle attaque rythmée par une bonne dose d’humour.

Daesh ciblé par une vague de moqueries

Après les attaques du 13 novembre, les Anonymous ont partagé une vidéo dans laquelle ils déclenchent une guerre numérique. Les membres ont même publié un guide pour tenter de recruter de nouveaux hackers sensibles à cette même cause. Le 11 décembre était une journée importante, car un mois auparavant, Paris connaissait la terreur. Anonymous a donc choisi cette date pour ridiculiser les djihadistes et la journée a été baptisée Trolling Day.
Anonymous débarque sur Twitter à coups de Trolling Day

Sur les réseaux sociaux et notamment Twitter, ils ont décidé de lancer l’offensive. Les internautes ont participé à cette initiative en publiant des photomontages. Ces derniers reprennent des clichés de l’État islamique, mais ils sont détournés avec des émoticônes, des masques et certains ont même remplacé la tête des membres de Daesh par celle d’un canard en plastique.

Un large succès pour cette campagne anti-Daesh

Le choix n’est pas anodin, car les djihadistes sont largement présents sur internet puisqu’ils utilisent ce moyen de communication pour diffuser massivement leur propagande. Le Web est une arme importante pour les terroristes et une enquête a même révélé que des opérateurs satellites européens étaient à l’origine de l’accès. Dans tous les cas, la campagne anti-Daesh a fonctionné grâce à deux autres hashtags : #DaeshBags et #TrollIsis. Les internautes ont fait preuve de créativité et le groupe des Anonymous n’a pas hésité à partager ces photomontages sur leur compte. Le succès a été total.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web