Les Faieries de Facebook sont cette unité de la division Fair (Facebook Artificial Intelligence Research) de Facebook, qui sont en charge du programme de recherche dédié à l’intelligence artificielle, programme mis en place il y a 18 mois par Yann le Cun.

Si ces « fées » sévissaient au sein du siège de Facebook en Californie, elles devraient très bientôt migrer vers l’Hexagone, à Paris où leur laboratoire sera installé.

Si Paris a été préféré à d’autres grandes villes, tout aussi illustres, c’est pour sa concentration de talents et la possibilité que la ville offre en termes de collaboration avec la communauté de recherche. A ce titre, l’Inria officiera en tant que l’un des premiers partenaires. Par ailleurs, le programme de recherche ayant été lancé par un Français a peut-être influé ce choix, d’autant plus que les autres laboratoires les plus réputés se trouvent à Londres.

C’est depuis le mois de mars que ce laboratoire a initié officieusement sa mission au sein des locaux de Facebook à Paris, ce qui permet aux chercheurs d’être en contact avec les autres services. Mais ceci ne pourra être qu’une solution provisoire compte tenu de l’espace disponible et de nouveaux locaux devraient être trouvés d’ici la fin de l’année.

Parmi les missions confiées aux Fairies, différents projets de recherche seront engagés en relation avec l’intelligence artificielle, comme la vision par ordinateur permettant d’apporter des fonctionnalités plus précises et plus ciblées aux utilisateurs de Facebook, tout en filtrant tout ce qui attrait à des spams ou des images violentes. Un projet qui devrait prendre du temps et tenir les Fairies en haleine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web